Recherchez

BIOFILTRE Diminuer les émissions d'ammoniac de votre élevage

Réduire les émissions d’ammoniac des élevages porcins a toujours été un des objectifs à atteindre afin de limiter l’impact de l’élevage sur l’environnement.

Depuis de nombreuses années, les éleveurs, toutes productions confondues, se sont engagés dans la réduction des émissions d’azote, dont l’ammoniac, notamment par le biais de l’optimisation de l’alimentation, l’amélioration de la gestion des effluents et leur valorisation ainsi que la réduction des odeurs.

I-TEK SOLUTIONS propose depuis plusieurs années, différents systèmes afin de traiter l’air sortant des exploitations, dans la continuité logique de notre système de ventilation EXATOP avec entrée et sortie d’air au sol. Nous avons souhaité mettre en avant le système de biofiltre.

Le biofiltre, qu’est-ce que c’est ?

La biofiltration est un processus naturel de contact entre l’air vicié sortant de l’élevage et une masse de bois déchiqueté.

Cette biomasse, une fois humidifiée, va créer des micro-organismes qui vont ensuite se développer pour filtrer l’air en se nourrissant de la poussière et de l’ammoniac qu’il contient. Pour un fonctionnement optimal, il faut une humidité constante du bois, un temps de contact minimum de cinq secondes entre l’air et la biomasse et une vitesse d’air de 0,15 mètre par seconde.

Au-delà d’une réduction considérable de l’impact olfactif de l’élevage, le biofiltre est considéré comme une technique de diminution des rejets ammoniaqués puisqu’il permet de réduire ces derniers de 30 à 50 %.

Les chiffres

Nous avons en effet réalisé une étude avec la collaboration de La Chambre d’Agriculture de Bretagne, afin de mesurer l’impact du biofiltre sur les émissions d’ammoniac de trois élevages dont voici les informations principales :

LD PORSAIN

TEUTEUFARM

GALLIPORC

Département

44

56

53

Stade

ENG

PS

ENG

Mise en route

2014

2020

2021

Nb de salles concernées

13

4

6

Nb d’animaux/salle

168

384

300

Objectif

– d’odeurs

Entrée d’air centralisée pour préchauffage

– d’odeurs

Substrat utilisé

Bois déchiqueté

Déchets taillage de haies

Déchets d’arrachage de haies

Ces mesures ont été réalisées en continu, sur une durée comprise entre 2 et 10 jours, pendant une période chaude. Les résultats sont très concluants puisque la concentration moyenne mesurée est fortement diminuée comme l’attestent les chiffres :

LD PORSAIN

TEUTEUFARM

GALLIPORC

Concentration moyenne avant filtration

4,7 ± 1,8 mg/m³

2,1 ± 0,3 mg/m³

11,1 ± 2,1 mg/m³

Conversion en ppm

6,8 ± 2,6 ppm

3,0 ± 0,4 ppm

15,9 ± 3,0 ppm

Concentration moyenne après filtration

3,3 ± 1,1 mg/m³

1,1 ± 0,5 mg/m³

5,5 ± 1,4 mg/m³

Conversion en ppm

4,7 ± 1,6 ppm

1,5 ± 0,7 ppm

7,9 ± 2,0 ppm

Réduction des émissions d’ammoniac

29,9%

49,5%

50,5%

Enfin, il faut noter que le biofiltre fait partie des Meilleures Techniques Disponibles (MTD) listées dans le BREF Elevage dans le cadre de la directive IED auxquels sont soumis les élevages de plus de 750 truies ou de 2000 places d’engraissement.

Nous contacter
Retour aux produits
BIOFILTRE

  • Conception simple
  • Pas de pompe
  • Pas de maillage
  • Procédé naturel
  • Adapté à tous les stades physiologiques

Découvrez notre produit en vidéo

Vous souhaitez avoir plus d'informations sur ce produit ?

Nous contacter